La procédure de divorce se banalise

De nos jours, la moitié des mariages finissent devant le juge. Si autrefois, il était difficile de concevoir le divorce, désormais c’est devenu une procédure banale. Cependant, il convient de dire que le divorce est assez long et éprouvant. C’est une étape qui difficile à vivre.

D’ailleurs, la majorité des couples en instance de divorce sont troublés que ce soit physiquement ou psychologiquement. Une aide est donc requise pour mener à bien le divorce. Cette assistance est prodiguée par un spécialiste du droit. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un avocat, mais pas n’importe lequel. Il faut qu’il soit spécialisé.

Un divorce en cas de manquement à une obligation

Sachez qu’un mariage est un contrat par lequel les époux acceptent de s’aider mutuellement. Cela signifie donc qu’il faut qu’ils se respectent, peu importe ce qu’il arrive. Cependant, cette condition n’est pas toujours respectée. Ainsi, si un des conjoints estime que l’autre ignore ou viole tout simplement l’accord dans la convention de mariage, il pourra demander le divorce pour faute.

Comme son nom l’indique, ce type de divorce requiert obligatoirement un acte méprisable et rendant la vie commune impossible. Il convient donc à la partie demanderesse d’apporter les preuves. Ce n’est pas un exercice facile. Aussi, pour rendre l’argumentaire plus convaincant, l’aide d’un avocat spécialisé est indispensable.

Avec ses connaissances, il pourra trouver les textes applicables ainsi que la bonne stratégie à prendre. Un débutant ne pourra pas réaliser une plaidoirie concluante. Alors, il est conseillé de se faire épauler par une personne compétente en cas de divorce. Bref, si vous voulez en savoir plus sur le droit de la famille : un avocat à perpignan spécialiste du divorce.

Le divorce sans un manquement à des obligations

L’amour peut se faner du jour au lendemain. Aussi, même s’il y a mariage, il se peut que les conjoints ne s’attirent plus comme avant. Dans ce cas-là, il n’y a plus de raison de maintenir une union. Aussi, les partenaires peuvent demander une demande de divorce sans faute auprès de la juridiction compétente. Cela implique également que les époux ont déjà conclus un acte attestant le divorce et qui régisse les conséquences de la séparation.

Par exemple, ils ont déjà fixé d’un commun accord le montant des différentes pensions et la garde des enfants. Toutefois, sachez que l’aide d’un juriste spécialisé est encore requise dans ce cas. Car, pour que ce genre d’acte soit légal, il faut suivre quelques procédures. La majorité des néophytes ignorent la démarche à suivre. C’est pourquoi il faut impérativement l’assistance d’un connaisseur.

Cela pourrait être un avocat, en effet ce dernier connaît le droit positif. En outre, il pourra aussi donner quelques astuces pour arranger les désaccords qui pourraient survenir plus tard.